24
Mai

By: Joelbadji@gmail.com

Comments: 0

 

Une mission de supervision de la Banque Mondiale a séjourné du 20 au 24 mai en Casamance pour constater l’état d’avancement des infrastructures du PPDC. Durant son séjour, la mission s’est notamment rendue à Bignona pour un entretien avec la mairie sur l’état d’exécution du Plan Succinct de Réinstallation (PSR) qui avait retardé les travaux d’extension de la Plateforme Économique Intégrée de Bignona. Elle a ensuite fait cap sur la région de Sédhiou pour constater de visu les réalisations faites au niveau de la vallée de Bounkiling avant d’aller à Diaroumé recueillir les témoignages des populations sur l’impact du programme d’engagement citoyen mis en œuvre par le projet dans la commune. La mission a également effectué une visite de chantier de la ferme horticole de Haier dans le département de Oussouye. Les travaux avancent à un rythme satisfaisant et la mise en exploitation est prévu dès cette année. La mission a également rencontré les chefs de village qui polarisent la mini plateforme de Dioher dans le Nyassia. Ils ont à l’occasion remercié les autorités sénégalaises et la Banque mondiale pour la réalisation de cette infrastructure qui va, selon leur porte-parole « rehausser le niveau de vie des populations et nous permettre de grouper notre production et de négocier ensemble afin d’écouler nos produits à un prix fort qui nous permettra d’augmenter sensiblement nos revenus ».