13
Mai

By: Joelbadji@gmail.com

Comments: 0

Les caves, magasins et sous-sols des sièges des projets développés en Casamance regorgent de toutes sortes de documents souvent abandonnés, difficilement consultables et laissés à la merci des intempéries. Pourtant ces documents sont une source inestimables de savoirs sur la région. Pour sauver tout ce patrimoine, le PPDC a entrepris un projet de numérisation, de sauvegarde et de valorisation du patrimoine casamançais. L’objectif est de faciliter l’accès à la connaissance et d’offrir aux utilisateurs une bibliothèque autonome. Dans le cadre de la mise en œuvre de cet ambitieux projet, le PPDC a initié une collaboration avec l’EBAD (École des Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes) qui a mis à la disposition du projet neuf jeunes diplômés de l’EBAD qui sont déployés dans les trois régions d’intervention du projet (Ziguinchor, Sédhiou, Kolda). Déjà, le volume total de pages numérisées est de 116 038 pages tirés de plus de 1000 ouvrages, rapports, études etc. il leur reste encore beaucoup de travail à abattre car le stock est loin d’être épuisé comme on peut le constater sur ces images qui entourent l’équipe de mise en oeuvre.